Règles de la Gendarmerie

Discussion dans 'Le serveur et les régles' créé par Dorian Smith, 26 Avril 2017.

Statut de la discussion:
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.
  1. Dorian Smith

    Dorian Smith Modérateur
    Membre du personnel Modérateur Sécurité Civile Sapeur-Pompier

    Inscrit:
    10 Avril 2017
    Messages:
    22
    J'aime reçus:
    16
    Règles de la gendarmerie.
    ___________________________________________

    RÈGLES GÉNÉRALES :

    - Il est interdit pour un [GAV] ; [Brigadier] ; [Brigadier-Chef] de patrouiller seul dans son véhicule.

    Tous les gendarmes sont avertis.
    Si nous les prenons sur le fait, ceux ci auront une sanction interne : rétrogradation/licenciement/avertissement/mis à pied.
    Exception : vous êtes le seul gendarme sur le serveur.

    Patrouille limitée à Kavala pour les GAV, et jusqu'à l'acheteur de fer/cuivre pour les grades supérieurs

    En dehors de cette zone ou de cette condition, les sanctions seront immédiates.

    - Il est interdit à un GAV n’ayant pas reçu sa formation de patrouiller, sauf si un plus haut gradé, brigadier minimum, est présent.

    Si seul des GAV sont présents, ils ont le droit de patrouiller par groupe de 2 minimum, en se restreignant à la ville de Kavala.

    - Le tir fratricide est strictement interdit sous peine de lourdes sanctions.

    - Il est interdit de fouiller la cargaison sans demander les clés au préalable au propriétaire du véhicule.

    Si la personne contrôlée refuse de transmettre les clés de son véhicule, les forces de l’ordre ont le droit de forcer la serrure du véhicule.

    - A partir du grade de [Adjudant] vous pouvez donc patrouiller seul dans votre véhicule, néanmoins vous aurez la responsabilité de ne pas laisser vos collègues (plus bas gradés) seuls si jamais ils ont besoin de quelqu'un.

    - Il est interdit d'AFK en tant que gendarme. Si un gendarme est pris sur le fait, une sanction lourde sera appliquée.

    Aucun ALT+F4 n’est toléré sous peine de sanctions par l’administration.

    Il est interdit de “prendre de le bus magique” (déco-reco dans le lobby pour changer de positions sur la carte).

    - La gendarmerie peut retirer l’équipement illégal que possède un suspect (véhicules y compris).

    Des négociations seront possible par les rebelles pour une réduction de l’amende.

    - Un gendarme doit présenter l'amende 3 fois avant la mise en prison.

    Il est strictement interdit de bloquer les voies de circulation lors d'une négociation à la frontière (véhicules,barrières etc)

    - Lors d'une négociation à la frontière , le négociateur doit obligatoirement se présenter seul à la barrière et désarmé.

    - Il est interdit de casser les carreaux du commissariat et de tirer dans l'enceinte du commissariat sous peine de sanction interne.


    - Il est interdit de mettre en prison une personne qui coopère et qui n'a pas essayé de vous tuer.

    Si une personne est déplorable et qu'elle refuse toute sorte de discussion et de contrôle, vous pouvez lui faire des sommations pour son envoi en prison.
    Faites lui 3 sommations avant de l'y envoyer définitivement.


    - Les leaders lors d'une action Banque/Douane ont le droit d'emprunter 2 drones maximum pour le bon déroulement des opérations et ce à partir du grade de [Brigadier-Chef].
    Cependant il devra rendre le matériel en bon état à la fin de l'action.

    - Il est interdit de sortir plus de deux drones sur l’île.
    ___________________________________________


    ENGAGEMENT D'ACTION RP :

    - Les sirènes (F) sont une façon de signaler votre présence.

    Il est interdit de mettre les sirènes à un piéton. Descendre de son véhicule et parler reste la meilleure des solutions.

    - Les gyrophares et les sirènes (SHIFT+L)/(F) ne sont pas des sommations.

    - Taser quelqu'un engage une action hostile.

    - Menotter quelqu’un engage une action RP non hostile.

    - Si un véhicule refuse de s’arrêter même après que vous ayez engagé l’action via les sirènes. S’arrêter devant lui ou encore crever ses roues, placer une herse (abattre le chauffeur en dernier recours et si il a mis en danger ou tuer des personnes), restent les principales solutions.

    - En arrivant sur une zone Banque, l’action est déjà engagée à condition que la charge ait été posée.

    Il est interdit d’abattre la gendarmerie dans le commissariat lors d’une Banque/Douane/Prise d’otage.


    Il est de même interdit pour la gendarmerie de tirer depuis le commissariat lors de ces actions.


    - Une action RP s’engage dès qu’une prise d’otage est annoncée. Une prise d'otage est aussi importante qu'une Banque, mais plus importante qu’une Douane.

    - Une action RP s’engage au moment précis où un braqué met les mains sur la tête.

    - Les Gendarmes doivent privilégier au maximum le dialogue, même lorsqu'il s'agit de sommation.

    Il est toujours mieux de faire des sommations orales plutôt que des sommations tirs.

    - Lors d'une action RP en cours, un gendarme de grade [Brigadier-Chef] minimum désigné doit prendre le lead d'opération.

    Il est strictement interdit d'utiliser le tazer à travers des vitres/pare brises/etc…
    ___________________________________________

    LOIS MIRANDA D'ALTIS

    "Vous avez le droit de garder le silence. Si vous renoncez à ce droit, tout ce que vous direz, pourra et sera utilisé contre vous.
    Nous allons procéder à une fouille sur vous et votre véhicule. Tout ce que nous trouverons pourra et sera utilisé contre vous.
    Compte tenu de la situation géopolitique de l'île d'Altis ,vous n'avez pas le droit à un avocat."



    Si cette loi n'est pas citée, la personne doit être relâché sans équipement. Vous ne pourrez pas lui donner d'amende !
    ___________________________________________


    Cordialement,
    le staff d'Eptic Life.

     
    #1 Dorian Smith, 26 Avril 2017
    Dernière édition: 26 Avril 2017
Statut de la discussion:
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.

Partager cette page